Bien comprendre les besoins sur le terrain, auprès des équipes cliniques de nos clients, est un facteur de succès clé. Elles nous permettent de déterminer la meilleure approche pour la mise en œuvre de nos solutions cliniques, tout en assurant une convivialité qui en facilite l’utilisation par les cliniciens. L’informatisation du domaine clinique a toujours été un défi important. À ce jour, plus de 2 500 cliniciens multidisciplinaires utilisent notre module de documentation clinique et plus de 15 000 cliniciens se réfèrent à notre module de guides de pratiques et d’aide à la décision clinique, alors on peut dire qu’on a réussi !
– David Bertrand, chef de la direction et co-fondateur, HOSPITALIS

HOSPITALIS façonne le secteur de la santé pour l’avenir par le développement et la mise en œuvre d’une plateforme numérique de coordination des soins et des services. Celle-ci vise à générer, pour les citoyens et les cliniciens, une expérience positive en matière de prestation de services en santé. Par la mise en œuvre de trajectoires cliniques planifiées, la solution permet une coordination optimale des services. « La plateforme permet aux établissements de coordonner efficacement la promotion de la santé, la prévention et l’intervention clinique tout en dirigeant l’information pertinente, à la bonne personne, au bon endroit, au bon moment », explique David Bertrand.

Le tout a débuté en 2007 par l’acquisition de la propriété intellectuelle des solutions ACE-Multi (SIC-CC) et ACE-PTM (MSI) auprès du Centre de réadaptation de l’Estrie (CRE), de l’hôpital Sacré-Cœur de Montréal et du CHUQ. Lors de la livraison des premiers projets, HOSPITALIS a rencontré de grandes difficultés à répondre aux besoins des différents contextes cliniques avec les solutions proposées. L’entreprise a ainsi constaté la nécessité d’offrir des solutions cliniques qui s’adaptent à divers contextes, besoins et exigences cliniques.

À cet effet, HOSPITALIS a décidé d’investir dans la refonte des produits en ce qui a trait à la convivialité et à l’adaptabilité de ceux-ci par paramétrage pour la création de la plateforme ACE composée de trois principaux modules : un module de coordination sous forme de trajectoires cliniques, un module de documentation clinique et de tenue de dossier et un module de gestion et de diffusion de guides de pratiques. À ce jour, les divers modules de la plateforme ACE sont internationalisés et disponibles en quatre langues : français, anglais, espagnol et portugais.

HOSPITALIS vient tout juste de compléter la « 3e génération » de sa plateforme, qui est entièrement Web et mobile. « Notre plateforme peut être déployée sur place, mais notre nouvelle version comporte aussi une offre infonuagique », précise David.

Ces défis qui poussent à foncer

HOSPITALIS est en expansion au Québec comme à l’étranger, mais son parcours n’a pas toujours été facile et elle a mis ses épreuves à profit pour l’évolution de sa technologie. « Lors de notre première tentative de déploiement, on avait présenté un contenu qui existait déjà d’une manière qui n’était pas adaptée aux enjeux d’autres contextes cliniques », se rappelle David. « On a frappé un mur, de façon assez radicale. On a réagi rapidement en optant pour un module qui permettait de configurer l’ensemble des contenus vraiment en fonction des besoins cliniques. On a eu la confiance des clients et aujourd’hui on propose une solution à valeur ajoutée qui offre aux clients un haut niveau d’adaptabilité et également une autonomie qu’ils apprécient énormément. »

Une grande ténacité a permis à HOSPITALIS de réussir dans un domaine difficile, celui de la santé, et son succès touche divers créneaux. Ses activités ont d’abord visé le marché du réseau public. Puis, en 2015, elle a choisi de diversifier sa clientèle en ciblant de façon plus précise le marché des personnes âgées avec une approche clinique intégrée reposant sur la promotion de la santé, la prévention et la coordination des soins et services, avec pour objectif le maintien de l’autonomie. HOSPITALIS vise donc également le secteur privé, plus pécisement celui des résidences pour personnes âgées autonomes ou semi-autonomes, ainsi que les CHSLD et les services de maintien à domicile.

Innovante et intelligente

La diversification de sa clientèle a donc contribué significativement à la croissance d’HOSPITALIS, qui attribue aussi son développement au choix de placer l’innovation parmi ses grandes priorités tout au long de son histoire commerciale.

La mobilité et les technologies numériques d’avenir sont au cœur de la stratégie de croissance d’HOSPITALIS et elle examine présentement les possibilités de partenariats pour intégrer des fonctionnalités d’intelligence artificielle à sa plateforme en matière de recommandations d’orientation, de coordination dynamique et de support à la décision clinique en fonction de l’état de santé des patients.

Ainsi, David Bertrand considère que l’innovation, l’adaptabilité et la convivialité y sont pour beaucoup quand on parle du taux d’adoption de la plateforme d’HOSPITALIS. « Alors que souvent, un peu partout dans le monde, ce genre de solutions exige des semaines de formation, la nôtre requiert une formation de trois heures seulement avec un taux d’adoption de 94,2% », explique-t-il. « Cette réussite m’a été démontrée le jour où les cliniciens ont commencé eux-mêmes à demander de pouvoir utiliser notre plateforme! »

Source: Mélanie Pilon, journaliste pour la Vitrine Star Tech


> Soyez technopolys !

11Mai 2017
Par Karim Benessaieh
Publié dans le journal La Presse+
Askida1
Coup de projecteur sur nos clients :
Askida, jeune entreprise montréalaise en pleine croissance et visant maintenant à conquérir le marché nord-américain

Avant, je demandais à un client s’il avait besoin d’un logiciel et ses yeux roulaient, le temps qu’il y réfléchisse. Maintenant, je lui demande s’il a un enjeu de qualité de logiciel et je n’ai même pas le temps de terminer ma question : la réponse est oui.
– Steeve Duchesne, PDG-fondateur

10Nov 2014

Un nouveau partenariat avec le Centre d’entreprises et d’innovation de Montréal favorisera l’incubation et la croissance des entreprises en démarrage issues de l’Université McGill.

Pour diffusion immediate
Montreal, le 10 novembre 2014

L’honorable Maxime Bernier, ministre d’État (Petite Entreprise et Tourisme, et Agriculture), s’est rendu au Centre d’entreprises et d’innovation de Montréal ce matin pour annoncer l’octroi d’une contribution financière maximale de 6,2 millions de dollars pour les cinq prochaines années, pour soutenir le lancement du projet Innovation Québec du CEIM. Un des éléments clés de ce projet est l’instauration d’un partenariat innovateur entre le CEIM et l’Université McGill, visant à offrir aux entrepreneurs étudiants et professeurs de McGill un éventail de services de soutien, de l’expertise et des ressources pour permettre l’incubation et la croissance de leurs entreprises en démarrage.

Notre gouvernement est engagé à créer le meilleur environnement d’affaire possible afin que les petites entreprises canadiennes, et celles qui sont en démarrage, puissent se développer et prospérer. L’investissement d’aujourd’hui, au Centre d’entreprises et d’innovation de Montréal, aidera les entreprises innovatrices et prometteuses du Québec à avoir les services, les conseils et les ressources nécessaires pour devenir compétitives à l’échelle internationale tout en créant des emplois à Montréal et à travers le Québec. » Maxime Bernier, Ministre d’État (Petite Entreprise et Tourisme, et Agriculture).

Grâce à ce partenariat entre le CEIM et l’Université McGill, forgé à même le Quartier de l’innovation (QI) de Montréal, les esprits innovateurs de McGill auront accès à du « coaching » et à des services de consultation en lien avec divers aspects du processus de commercialisation, notamment la planification stratégique, la recherche de financement, le repérage de laboratoires et d’installations de production, la structuration d’ententes juridiques et financières, la propriété intellectuelle et les ventes nationales et internationales.

Lire la suite

loading