Lorsqu’on a changé de modèle d’affaires, un virage vraiment important vers une nouvelle aventure, je connaissais aucune autre entreprise de Québec ayant adopté ce modèle SaaS. On avait donc peu de joueurs à consulter pour découvrir la meilleure façon de s’y prendre et c’est pour cette raison que l’entreprise a d’abord conçu et mis à l’essai un prototype.
– Johanne Devin, PDG et cofondatrice de WebSelf

WebSelf fournit des outils simples, performants et abordables, ou gratuits, pour la création de site Web à plus de 3 millions d’utilisateurs dans plus de 165 pays. Offrant un maximum de fonctionnalités aux gens qui désirent développer par eux-mêmes leur site Web sans posséder de solides compétences technologiques, la plateforme leur facilite la tâche, qu’il s’agisse de monter un site vitrine ou une boutique en ligne. « Même si nous sommes dans un environnement standardisé, on offre une très grande flexibilité et de nombreuses fonctionnalités, pouvant à tout le moins satisfaire 99 % des besoins de nos clients », indique Johanne.

La PDG de WebSelf et NovAxis Solutions, l’entreprise qui donne vie à cette application et également Momenteo, Free Logo Design et Citation, estime que l’établissement judicieux du coût de revient de son produit a été décisif dans sa croissance. Une somme importante a été allouée à la commercialisation. « C’est ce que je dis souvent aux jeunes entreprises… on a toujours tendance à vendre au prix le plus faible possible mais, tout en demeurant concurrentiel évidemment, c’est essentiel de prévoir une bonne marge publicitaire et de l’investir comme telle », souligne Johanne. C’est ce qu’a fait le développeur de solutions Web, augmentant ainsi la notoriété de son produit et acquérant des petites parts du marché chez les travailleurs autonomes et les petites entreprises, cibles intéressantes puisqu’elles ont réagi rapidement et en grand nombre.

Quand ça clique…

Le projet WebSelf a commencé en 2005, tandis que NovAxis Solutions transformait sa mission, des services consultatifs aux produits Web. « Après plusieurs cafés et discussions, tout en regardant ce qu’il y avait sur le marché à ce moment, on se disait que le Web était de plus en plus démocratisé et que de plus en plus de gens avaient besoin d’un site mais n’avaient pas nécessairement les moyens de s’offrir du sur mesure », explique Johanne. « Il y avait à l’époque seulement quelques options disponibles, et on croyait pouvoir créer un meilleur produit que les offres existantes, alors on s’est lancés dans l’aventure », précise-t-elle.

En 2007, la mise à l’essai d’un premier prototype a permis d’évaluer différents éléments, tels que le marché, la chaîne de production, les clients potentiels, le processus d’inscription. À la fin de ces 6 mois d’évaluation, l’entreprise avait déjà quelques centaines de clients et a donc entamé le développement de la première version de WebSelf, qui a été lancée en 2009. Les choses ont évolué extrêmement rapidement ensuite et NovAxis Solutions a dû s’adapter sur-le-champ pour assurer un fonctionnement optimal de ses activités.

Avantages concurrentiels

Investissant un maximum de ses recettes dans AdWords, WebSelf a accéléré sa reconnaissance par les moteurs de recherche, ainsi que la croissance de sa clientèle. La plateforme était également annoncée sur divers portails avec une vingtaine de bannières. « On apparaissait donc sur 7 des 10 premiers résultats des moteurs de recherche », souligne la cofondatrice de WebSelf.

L’entreprise a aussi porté attention à l’évolution des moteurs de recherche, en plus d’offrir ses solutions en trois langues et un service à la clientèle de qualité supérieure, même aux utilisateurs des solutions gratuites.

Qu’il soit question de code, de design ou de marketing, l’équipe de NovAxis qui gère la plateforme améliore toujours le site pour qu’il demeure des plus actuels.

Dans un marché façonné par des concurrents de taille tels que Wix, une société cotée en bourse de 2000 employés, WebSelf s’était démarquée à ses débuts en misant sur la francophonie. « On était assez précurseurs, que ce soit ici ou en Europe », note Johanne. « Les grandes entreprises américaines ou d’ailleurs n’étaient pas nécessairement disponibles en français quand on a commencé. »

Maintenant, à l’ère du virage numérique, les gens moins à l’aise avec les technologies bénéficient d’autant plus de produits à la fois abordables et très simples d’utilisation, faisant de WebSelf une alliée précieuse. « Cela peut faire toute la différence en matière de gestion, et on le fait toujours en vue de leur permettre de développer une présence en ligne tout à fait professionnelle », indique la PDG de WebSelf.

Source: Mélanie Pilon, journaliste pour la Vitrine Star Tech


Partenaires:

23Mai 2018

Lorsqu’on a changé de modèle d’affaires, un virage vraiment important vers une nouvelle aventure, je connaissais aucune autre entreprise de Québec ayant adopté ce modèle SaaS. On avait donc peu de joueurs à consulter pour découvrir la meilleure façon de s’y prendre et c’est pour cette raison que l’entreprise a d’abord conçu et mis à l’essai un prototype.
– Johanne Devin, PDG et cofondatrice de WebSelf

WebSelf fournit des outils simples, performants et abordables, ou gratuits, pour la création de site Web à plus de 3 millions d’utilisateurs dans plus de 165 pays. Offrant un maximum de fonctionnalités aux gens qui désirent développer par eux-mêmes leur site Web sans posséder de solides compétences technologiques, la plateforme leur facilite la tâche, qu’il s’agisse de monter un site vitrine ou une boutique en ligne. « Même si nous sommes dans un environnement standardisé, on offre une très grande flexibilité et de nombreuses fonctionnalités, pouvant à tout le moins satisfaire 99 % des besoins de nos clients », indique Johanne.

Lire la suite

09Mai 2018

Nos clients, par exemple des festivals comme les Francofolies de Montréal ou Igloo Fest, apprécient non seulement le fait que notre solution leur permet d’épargner temps et argent, mais aussi de savoir exactement d’où viennent leurs festivaliers. Sont-ils uniquement de passage pour les deux jours de l’événement ou prolongent-ils leur séjour pour découvrir la ville ? Combien de nuitées ? Seuls ou accompagnés, et par qui ? Bref, toutes ces données qui représentent un avantage intéressant pour nos partenaires.
– Andrew Lockhead, président-directeur général et cofondateur de Stay22

Stay22, un agrégateur qui répertorie près de 6,5 millions de propriétés dans 200 pays, aide les voyageurs à trouver les meilleures options d’hébergement à proximité des prochains événements auxquels ils prévoient participer. « On a ciblé le créneau des plateformes de gestion d’événements, de conférences d’affaires, festivals et autres, ce qui nous démarque dans le marché immense des solutions en ligne pour le voyage », mentionne Andrew.

Grâce à ses ententes avec des partenaires tels que Airbnb, mais également avec des systèmes comme Travelport et HotelsCombined, Stay22 offre aux visiteurs un carrefour qui rassemble toutes les ressources de recherche au même endroit, simplifiant grandement leur expérience de planification. Le tout est ajusté sur une carte interactive qui s’intègre directement au site Web de l’organisateur de l’événement, de la billetterie ou autre destination en ligne où se trouve l’utilisateur.

Lire la suite

09Mai 2018

Le CEIM est ravi de collaborer à la tenue du camp entrepreneurial Audace dans ses locaux, et dans le cadre du Startupfest. L’avenir appartient aux jeunes, dit-on. Peut-être encore davantage aux jeunes entrepreneurs!
– Serge Bourassa, président du CEIM

Dans une volonté de développer l’école Audace à travers le Québec et à l’international, la Maison des entrepreneurs du Québec s’associe au CEIM ainsi qu’à l’événement Startupfest pour lancer son 11e camp d’été en entrepreneuriat qui se tiendra du 10 au 14 juillet prochain à Montréal. Cette nouvelle édition accueillera des jeunes de 10 à 16 ans provenant des quatre coins de la planète.

Lire la suite

loading