Lancement de trois nouvelles missions pour accélérer
le développement à l'international de l'industrie du jeu vidéo 


Nous sommes très fiers d’annoncer que, grâce au soutien d’Opportunités mondiales pour les associations (OMA) d’Affaires mondiales Canada dont nous sommes, pour la troisième année consécutive, le partenaire exclusif, nous proposerons trois nouvelles missions de développement à l’international dans le secteur du jeu vidéo.

Ces missions ont pour but de permettre aux studios/développeurs de jeux vidéo indépendants du Québec ainsi que du reste du Canada, d’accélérer la commercialisation de leurs produits à l’étranger et de rencontrer des professionnels de l’industrie lors des plus grands salons de jeu vidéo au monde.

Les candidatures pour la première mission, qui se tiendra en août prochain en Europe dans le cadre de Devcom/Gamescom 2018, sont désormais ouvertes.

Pourquoi participer ?

Dans le cadre de la dernière mission Gamescom organisée par le CEIM, nous avons pu rencontrer plus de 17 éditeurs et leur pitcher notre jeu Ship Out of Luck afin d’obtenir de l’aide en  financement et en marketing… Nous sommes maintenant en discussion active avec plusieurs d’entre eux, ce qui n’aurait pas été possible sans l’aide du CEIM.

- Noah Decter-Jackson, président 

 

Gamescom, c’était 14 meetings avec des membres de la presse européenne et des éditeurs. (…) Nos rencontres ont été très productives, et pourraient aboutir à la signature de nouveaux contrats et de partenariats avec de gros joueurs de l’industrie.

- Laurent Mercure, responsable des communications

 

Retour sur les temps forts de l’édition 2017

Le Canada étant le pays partenaire, le kiosque canadien a été abondamment fréquenté, ce qui a permis aux 29 studios participants, dont 10 de Québec – Berzerk Studio, Bishop Games, Chainsawesome Games, Frima Studio, Gingear Studio, Nine Dots Studio, Parabole, Polymorph Games, Sunny Side Up Creative et Sweet Bandits Studios de créer de nouveaux contacts et d'approfondir la coopération déjà mise en place.

  • Light Fall de Bishop Games a été sélectionné pour exposer au Indie Arena Booth, un espace de 1000 m² où sont présentés 80 jeux originaires de 24 pays, permettant ainsi aux petits développeurs de se démarquer de la masse.

  • L’équipe de Polymorph Games a dévoilé  leur premier jeu, Foundation, un city builder qui a remporté les honneurs de la 3e édition de Catapulte (voir article de GameFocus). Comme ce type de jeu est très populaire en Allemagne, le studio a mis les bouchées doubles, notamment pour terminer la version jouable du jeu et rencontrer de nombreux éditeurs de jeu et des médias internationaux.

  • Grâce à leur proximité du Indie Arena Booth et grâce à leur partenariat avec Amazon/Lumberyard, Sweet Bandits Studio a pu faire rayonner son jeu Coffence pendant les quatre jours de salon.

Gamescom 2017 en chiffres

  • Une croissance de 4.8 % du nombre d'exposants

  • 919 exposants issus de 54 pays

  • Près de 355 000 visiteurs venus de 106 pays différents

  • Plus de 5 400 journalistes de tous les coins du monde

Prochaine mission en Asie


Elsa Lebey
Directrice des communications

loading